Construire une locomotive miniature à vapeur vive

Un ami, amateur de chemin de fer, m'annonce un jour de 2006 que son cousin, chauffeur-routier à la retraite, est amateur de vapeur vive et qu'il est en train de construire une locomotive à vapeur.
La vapeur vive rassemble sous ce terme tous les amateurs de trains miniatures qui font fonctionner leurs modèles à la vapeur (la vraie comme pour les grands trains).
Je me rends donc chez Louis G. qui habite à quelques kilomètres de chez moi. Ce septuagénaire dynamique était chauffeur routier chez un transporteur de Valence d'Agen.
Prévenu de ma visite, je suis accueilli chaleureusement et il m'emmène visiter son atelier.
Je ne peux pas m'empêcher de remarquer au milieu la chaudière d'une magnifique réplique au 1/2ème d'un Decauville, la petite locomotive de chantier, l'ancêtre du camion de chantier.


La chaudière de profil

Côté foyer

Côté porte de boîte à fumée

La boîte à fumée (elle a été achetée, elle est en fonte)

La soupape de sûreté sur le dôme de vapeur

La châssis comporte déjà les roues, une partie de l'embiellage, les deux boites à eau et la cabine.

La cabine : la perceuse donne une idée de l'échelle.

Détailde l'avant : le berceau destiné à recevoir la chaudière et le tampon avant (comme elle est sur ses roues et sur deux cornières qui tiennent lieu de rail elle est attachée pour ne pas « s'évader »)

Le châssis et les roues

Détail d'une roue

Les bielles de distribution

Les ébauches des pièces en laiton pour usiner les cylindres et les tiroirs

Les mêmes pièces mais en bois qui ont servi de modèles.

Deux vues des plans affichés dans l'atelier


Voilà l'état du chantier en 2006. Ça avance tout doucement : je ne sais pas si un jour Louis G. la verra en pression...
Mais il s'était fait la main sur une machine à vapeur fixe qui elle fonctionne : je ne l'ai pas vu ce jour-là, car elle était froide..



Voilà le travail d'un passionné de mécanique.

Naturellement il a un tour dans son atelier, car à part quelques pièces

tout sort de ses mains.
Pour compléter voilà la photo d'une vrai locomotive decauville

photographiée aux CFTT de Saint Lieux les Lavaur (81)

Retour